Tous à l’abri !

Enfin !

En ce début d’année, tous les animaux encore à l’extérieur ont enfin pu être mis à l’abri ! Il était temps, aussi bien pour les animaux eux-même que pour les pâtures que la pluie incessante de cet hiver bien gris avait fragilisées…

Tous les poneys, les vaches, les veaux et quelques ânes ont maintenant trouvé leur place dans les nouveaux bâtiments. Ils sont enfin au sec, même s’il manque encore les portes du bâtiment.

 

Quant au gros du troupeau d’ânes, ils sont hébergés depuis la mi-novembre dans la grange de la ferme du moulin de Gentinnes. C’est le deuxième hiver qu’ils passent là, bien à l’abri des intempéries.

Mais ils attendent impatiemment le printemps !

 

Publicités

Nouveaux bâtiments : où en est-on ?

Pas de nouvelle, bonne nouvelle !

Les choses ont finalement bien avancé depuis le dernier article annonçant le début des travaux de construction du bâtiment destiné à abriter les pensionnaires d’Animabelge. Mais comme c’est souvent le cas quand on entreprend des travaux d’une telle envergure, tout ne s’est pas fait sans mal.

Entre les retards, les frais supplémentaires imprévus et les délais non respectés, c’était un peu le parcours du combattant. Ce fût une épreuve très stressante, mais finalement, le résultat est enfin là :

SONY DSC
Le premier bâtiment et son auvent, enfin terminés !

Il manque toujours les portes, qui ne devraient être livrées qu’à la fin de l’hiver ! Et l’auvent sur le côté n’est toujours pas complètement couvert. Cela ne pourra se faire qu’une fois… les portes posées.

Mais cela n’a pas empêché de mettre enfin les animaux à l’abri de la pluie. On en reparlera dans un prochain article !

Quelques photos – en vrac – des différentes phases de la construction :

Nouveaux bâtiments : ça bouge enfin !

Cette fois, c’est bel et bien parti ! La construction des nouveaux bâtiments a enfin débuté lundi dernier. Après les fondations posées il y a plus de 3 semaines, le hangar et son auvent, destinés à abriter les animaux pour l’hiver, sont enfin sortis de terre !

Il était temps, car l’hiver est déjà à notre porte. Ce ne sont encore que des squelettes, mais c’est bien concret !

Parallèmement à la construction proprement dite, les travaux continuent aussi autour de ces bâtiments avec, entre autre, le terrassement des terres pour aménager une surface plane dans la prairie. Cette surface servira de piste pour travailler avec les ânes ou les poneys, mais pourra également accueillir des activités, comme la prochaine fête de l’âne.

Animabelge à la Saint-Hubert de Villers-la-Ville

Nous avons profité de cette superbe journée d’Octobre pour faire une sortie avec les ânes à la fête de la Saint-Hubert, dans le site de l’Abbaye de Villers-la-ville.

C’était l’occasion d’offrir une première sortie à deux ânons : Hysope et Helonias, accompagnés de leurs mamans.

Les débuts furent fastidieux ! Il a fallu le temps que les ânons acceptent leur licol, et qu’il finissent pas trouver leur rythme. Mais on y est arrivé !

Sur place, les ânes ont fait sensation ! Seuls ânes au mileu de dizaines de chevaux !

Les ânons n’ont pas manqué d’attirer l’attention des enfants, toujours curieux de venir les caresser…

Au fil des saisons… Le temps des moissons…

Cette fin du mois de juillet et de début du mois d’août coïncident avec la période des moissons, très précoce cette année.

Si c’est une période très importante (et aussi stressante) pour les agriculteurs, c’est aussi pour notre association l’occasion de s’assurer d’avoir suffisamment de réserves pour l’hiver qui finira bien par arriver assez tôt.

En vrac, et pour ce qui nous concerne, c’était donc le temps de moissonner et stocker l’avoine pour nos chèvres, rentrer de la paille de froment pour la litière de tous, et la bonne paille d’avoine pour nos ânes !

L’hiver peut venir, on l’attend de pied ferme ! Mais qu’il prenne son temps, surtout ! Il nous reste encore une belle fin d’été et un bel automne avant ça !!

Nouveaux bâtiments : enfin le début des travaux !

Après plus de deux ans d’attentes, entre les demandes de permis d’urbanisme, et d’obtention d’un prêt auprès d’une banque, le grand jour est enfin arrivé !

Les premiers coups de pelleteuse ont été donnés ce mardi ! Ce n’est que le début de l’aventure, puisqu’il ne s’agit encore que du terrassement, mais ça fait du bien de voir enfin les choses se concrétiser…

La constuction proprement dite du premier bâtiment, destiné à abriter les animaux en hiver, est prévue pour la fin de l’été.